Table des matières

La présente recherche vise à étudier les relations entre un test de sélection, l’APS ou appréciation par simulation, et le succès initial en enseignement. Par succès initial en enseignement nous entendons autant le succès aux stages pratiques de troisième et quatrième année que l’engagement au travail des ex-étudiants en enseignement, mesuré une année après leur graduation. L’engagement dans l’enseignement est défini comme étant une forme d’attachement psychologique ou encore une force avec laquelle l’enseignant s’implique dans son travail. Cette force ou attachement de l’individu à son organisation est négativement reliée avec l’intention de démissionner et positivement reliée à la performance au travail selon plusieurs auteurs (Benkhoff, 1997; Cohen, 1993; Dunham, Grube et Castaneda, 1994; Mathieu et Zajac, 1990; Organ et Ryan, 1995).

Cette recherche s’est déroulée en prenant pour cible les deux premières cohortes des étudiants au programme du baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement au primaire (BÉPEP) de l’Université Laval, qui ont passé le test APS en 1995 et 1996. En 1995, l’APS, qui a été développé par la firme Price Waterhouse, comprenait l’évaluation de six caractéristiques personnelles des candidats placés dans une mise en situation d’enseignement simulée. La mesure de l’engagement au travail a été obtenue par le questionnaire traduit et validé de Loadahl et Kejner (1965). L’analyse factorielle de cette mesure dévoile trois dimensions de l’engagement et permet de constater que le modèle théorique de Dubé (1994) se trouve relativement bien confirmé dans notre base de données et ce aussi bien pour les 130 enseignants associés que pour les 147 ex-étudiants devenus enseignants.

Il apparaît que quatre caractéristiques personnelles de l’APS parmi les six au total sont positivement reliées à l’un ou l’autre des indicateurs de succès initial en enseignement alors que les deux autres caractéristiques sont négativement reliées à l’un ou l’autre de ces indicateurs.

La caractéristique ouverture d’esprit, la créativité et la curiosité intellectuelle est négativement reliée aux attitudes des stagiaires lors du dernier stage pratique ainsi qu’avec la première dimension de l’engagement au travail appelée « la satisfaction au travail ». La gestion de soi est négativement reliée à l’habileté didactico-pédagogique de préparation de la classe ainsi qu’à l’habileté de l’action en classe et la mise en œuvre des activités d’apprentissage, deux items du dernier stage pratique de quatrième année. Signalons que ces caractéristiques de l’APS, l’ouverture d’esprit et la gestion de soi, ont été supprimées à partir de 1998.

Le respect des personnes et esprit de collaboration est positivement relié au succès au stage pratique de troisième année qui est un stage de gestion de classe ainsi qu’aux attitudes des stagiaires lors du dernier stage pratique. La communication verbale et non verbale est positivement reliée aux attitudes personnelles des stagiaires mesurées lors du dernier stage pratique de quatrième année, qui est un stage de prise en main et de responsabilité. La capacité de leadership et le sens de l’organisation des stagiaires est positivement reliée à l’appréciation du chef d’établissement qui accueille les stagiaires lors du stage pratique de troisième année. Enfin, la capacité d’analyse, de jugement et de sens critique est positivement reliée au succès au stage pratique de troisième année en général ainsi qu’aux compétences personnelles et professionnelles lors de ce stage. Toutefois, si ces relations sont jugées statistiquement significatives, elles sont le plus souvent faibles car le pourcentage de variance expliquée des indicateurs de succès initial en enseignement dû aux variables de l’APS est au mieux de 8.4%, une fois contrôlé le rang centile au collégial pour la cohorte de 1995 ou la cote de rendement au collégial pour celle de 1996.

Quelques pistes de recherches futures pour améliorer le dispositif APS sont suggérées au dernier chapitre.

Jaouad Alem, candidat. Richard Bertrand, directeur

J’aimerais tout d’abord remercier mon directeur de thèse, Monsieur Richard Bertrand, pour son extraordinaire disponibilité, son appui, ses précieux conseils et sa patience. Pendant plus de 5 ans, Monsieur Richard Bertrand m’a guidé de multiples façons et a su m’insuffler la motivation nécessaire pour terminer cette longue traversée.

Je voudrais aussi remercier la mémoire de Monsieur Nérée Bujold qui a co-dirigé cette recherche pendant plus de 3 ans avant de décéder tragiquement au mois de mars 2003. Monsieur Bujold, à qui je dédie ce modeste document, a été un modèle d’engagement, de sympathie et de ténacité pour moi.

Un grand merci également à Monsieur François Dupuis pour ses qualités de pédagogue, sa gentillesse, son humour formidable et la célérité avec laquelle il a effectué la prélecture ainsi que l’évaluation de cette thèse.

Je remercie chaleureusement Monsieur Paul Godbout qui m’a fait le grand honneur de participer à l’évaluation de cette thèse.

Enfin, je voudrais remercier mes parents, ma femme et mes enfants, dont l’amour, la compréhension et la patience sont en bonne partie responsables de mon arrivée au terme de ce processus.