Table des matières

Les objectifs de cette étude étaient de mesurer l’association entre la tension au travail et l’utilisation de médicaments psychotropes ainsi que l’association entre le ratio efforts extrinsèques/reconnaissance et l’utilisation de médicaments psychotropes chez un groupe de cols blancs de la région de Québec.

Les données furent recueillies par questionnaires auto-administrés. L’utilisation de médicaments psychotropes fut mesurée sur une période de 48 heures. La prévalence d’utilisation a été de 6,2%. Aucune association entre la tension au travail et la consommation de médicaments psychotropes ne fut observée. L’inadéquation entre les efforts extrinsèques et la reconnaissance a été associée à l’utilisation de médicaments psychotropes (RC ajusté 1,7; IC 95% 1,4-2,2). Les résultats de cette étude suggèrent que l’inadéquation entre les efforts extrinsèques et la reconnaissance est un déterminant de l’utilisation de médicaments psychotropes. Les efforts intrinsèques, le soutien social ainsi que le sexe ne modifient pas ces associations.

Patrice Chartrand Jocelyne Moisan

En premier lieu, j’aimerais remercier ma directrice de recherche, madame Jocelyne Moisan pour ses judicieux conseils ainsi que son implication active dans mon processus d’apprentissage. Je voudrais également souligner le dévouement, la flexibilité et la disponibilité dont elle fit preuve tout au long de la réalisation de mon projet de maîtrise. Je tiens aussi à remercier Michel Gaudet, Lucie Huart, Brigitte Larocque, Caty Blanchette et Éric Demers pour leur collaboration et leur soutien technique indispensable.

En dernier lieu, je tiens à remercier l’Unité de Recherche En Santé des Populations (URESP) et aussi mes collègues étudiants sous la supervision de Mme Moisan pour leur soutien, encouragements ainsi que la solidarité dont ils ont fait preuve.

Ce projet a été rendu possible grâce à l’appui financier du fond de l’enseignement et de la recherche de la Faculté de pharmacie de l’Université Laval ainsi que de l’équipe de pharmaco-épidémiologie.