Table des matières

La prévalence de l’infection à H. pylori a été évaluée chez 236 sujets, âgés de 20 à 74 ans, résidant dans 4 régions de culture intensive du Québec (Portneuf, Lanaudière, Ile d’Orléans, Nicolet) au cours de l’année 1995. Un test sérologique de type Elisa (Enzyme-Linked-Immunosorbent-Assay) fut utilisé afin de détecter la présence d’anticorps contre l’ Helicobacter pylori dans le sérum des sujets et un questionnaire standardisé a été rempli par les participants à l’étude. La sérologie à H. pylori était positive chez 74 sujets (prévalence de 31,35 % ; IC à 95 % : 20,78 - 41,92 %). Elle était fortement associée, de façon positive, à l’âge (5,0 % pour les 20-34 ans et 60,87 % pour les 65 ans et plus, p <0,0001) et, de façon négative, avec le niveau d’éducation (14,29 % pour le niveau universitaire; 28,57 % pour le niveau collégial et 30,11 % pour le niveau primaire). Une analyse de régression logistique a permis de déterminer que seul l’âge était associé de façon significative à la prévalence de la maladie. Un test de tendance a permis de conclure que la séroprévalence à l’ H. pylori croissait avec l’âge. Et pour chaque accroissement de l’âge de un an, la séroprévalence à l’ H. pylori croissait de 1,07 %. Le faible taux de participation, la petite taille de l’échantillon ainsi que les informations réduites du questionnaire sont des limites importantes de l’étude qui doivent être prises en compte dans l’interprétation des résultats obtenus.

Patrick Levallois Eric B. Eleko

Merci Seigneur Jésus-Christ pour tout ce que tu as fait dans ma vie, que la gloire te revienne au siècle des siècles, amen.

Je tiens à témoigner ma reconnaissance à vous tous qui avez contribué de quelques façons que ce soit, de loin ou de près, à la réalisation de ce mémoire. Sa concrétisation n’aurait pas été possible sans votre soutien incommensurable.

Mes remerciements s’adressent particulièrement à :

Docteur Patrick Levallois, mon directeur de recherche, à qui j’exprime toute ma gratitude pour la qualité et la pertinence de ses conseils, son appui constant et permanent ;

Madame Suzanne Gingras, qui nous a fait profiter de son expertise en biostatistique. Ses suggestions, commentaires et surtout sa disponibilité nous ont été très précieux pour mener ce projet jusqu’au bout;

Docteur Joel Bilolo Kupa, qui nous a toujours encouragé à aller jusqu’au bout nonobstant les aléas de la vie courante;

Madame Beby-Umba Chihanza, mon épouse, dont la présence à mes côtés a été une très grande source d’inspiration;

Eric-Maxime Bokele Eleko, le maximum, mon fils, tu es ma vraie raison de persévérer dans cette entreprise;

Ma défunte tante, Alphonsine Seve Sungu, qui s’est endormie dans le silence de l’éternité sans avoir eu l’occasion de récolter ce qu’elle a semé dans ma formation pendant des longues années.