Table des matières

La télémédecine constitue un outil en soutien à la prestation de services de santé et présente une solution potentielle à certains problèmes rencontrés dans les systèmes de santé. Cette étude visait l’analyse conjointe des facteurs individuels et organisationnels associés à l’adoption de la télémédecine dans le Réseau québécois de télésanté élargi (RQTE). Le premier article présente une analyse des facteurs psychosociaux associés à l’intention des médecins d’utiliser la télémédecine, basée sur la Théorie des comportements interpersonnels. Un questionnaire a été distribué à l’ensemble des médecins pratiquant dans les hôpitaux du RQTE. La modélisation par équations structurales a permis de tester le modèle théorique. Ce modèle expliquait 81% (p < .001) de la variance dans l’intention des médecins d’utiliser la télémédecine. L’intention était prédite par un facteur normatif composite, comprenant les normes personnelles et sociales, (β = 1.08; p < .001) et par l’identité personnelle (β = −.33; p < .001). Ainsi, les médecins possédant une forte perception des responsabilités professionnelles et sociales associées à l’utilisation de la télémédecine démontrent une intention plus élevée d’adopter celle-ci. Cependant, l’effet de suppression de la variable d’identité personnelle suggère que la perception individuelle des médecins en tant qu’utilisateurs de la télémédecine influence également leur intention. Le deuxième article porte sur les caractéristiques organisationnelles influençant l’adoption de la télémédecine. À partir d’un cadre intégrateur, combinant des concepts de différentes théories, une étude exploratoire a été menée dans les 32 hôpitaux du RQTE par le biais d’un questionnaire. Des analyses de contingence ont permis d’identifier les facteurs organisationnels influençant l’adoption de la télémédecine. Ensuite, une étude de cas multiple a été conduite dans neuf hôpitaux. Des entrevues avec des informateurs-clés ont permis d’enrichir la compréhension du contexte dans lequel cette technologie était implantée. Enfin, la triangulation des résultats a fait ressortir certaines caractéristiques organisationnelles ayant influencé l’adoption de la télémédecine. Ainsi, la localisation de l’hôpital, de même que les équipements et les ressources humaines disponibles ont eu un impact sur l’adoption de la télémédecine. La participation des administrateurs et des médecins aux décisions concernant la télémédecine est également associée à son adoption.

Marie-Pierre Gagnon, candidate Gaston Godin, directeur de recherche

Telemedicine is considered as a tool to support healthcare delivery that can potentially answer some of the problems facing healthcare systems. This study was aimed at analyzing conjointly individual and organizational factors affecting the adoption of telemedicine in the Extended Telehealth Network of Quebec (RQTE). The first article presents an analysis of the psychosocial determinants of physicians’ intention to use telemedicine, based upon the Theory of interpersonal behavior. All of the physicians involved in the RQTE were mailed a questionnaire. Structural equation modelling was applied to test the theoretical model. The theoretical model explained 81% (p < .001) of variance in physicians’ intention to use telemedicine. The main predictors of intention were a composite normative factor, comprising personal as well as social norms (β = 1.08; p < .001) and self identity (β = −.33; p < .001). Thus, physicians who perceived professional and social responsibilities regarding adoption of telehealth in their clinical practice had stronger intention to use this technology. However, the suppression effect of the personal identity construct may indicate that physicians’ self-perception as telemedicine users also influence their intention. The second article deals with organisational characteristics influencing telemedicine adoption. Based upon an integrated framework that combined concepts from different theories, an exploratory study was first conducted among the 32 healthcare centres involved in the RQTE. Then, a multiple case study was conducted among nine hospitals. In-depth interviews were conducted with key-informants in order to enrich the understanding of the context in which telemedicine was implemented. Triangulation of the results has permitted to underline some of the organizational dimensions that have influenced the adoption of telemedicine. Hence, hospital’s localization as well as the availability of equipment and human resources have affected telemedicine adoption. Participation of administrators and physicians in telemedicine decision making has also influenced its adoption.

Cette thèse est composée de deux articles dont je suis la première auteure. Mesdames Lise Lamothe et Camille Gagné, ainsi que Messieurs Gaston Godin, Jean-Paul Fortin, Daniel Reinharz et Alain Cloutier ont collaboré aux articles insérés dans cette thèse en les révisant et en y apportant leurs commentaires. Le premier article présenté, An adaptation of the Theory of Interpersonal Behaviour to the study of telemedicine adoption by physicians , a été publié dans la revue International Journal of Medical Informatics, volume 71 (2-3). Le deuxième article, Telehealth adoption in hospitals : An organisational perspective , a été soumis à la revue Journal of Health Organisation and Management.

La réalisation de cette thèse n’eût été possible sans la collaboration de plusieurs personnes et organismes qui m’ont soutenue au cours de cette grande aventure. Je désire les remercier et souligner leur précieuse contribution.

Tout d’abord, je remercie mon directeur, Gaston Godin, qui m’a accompagnée à chacune des étapes de mon doctorat. Sa confiance m’a permis de cheminer de façon autonome, alors que son appui et ses conseils on su me guider sur la bonne voie aux moments d’incertitude.

Ensuite, je tiens à remercier les membres de mon comité de thèse, Lise Lamothe et Daniel Reinharz, pour avoir su me conseiller habilement aux différents moments-clés du processus de recherche. Leurs commentaires ont contribué à pousser plus loin mon questionnement et leurs suggestions m’ont orientée vers les réponses adéquates.

Il importe également de souligner la participation des autres chercheurs impliqués dans ce projet, soit Jean-Paul Fortin, Alain Cloutier et Camille Gagné. Chacun d’eux a apporté son expertise et son soutien, compléments essentiels à la réalisation de cette recherche. Merci de votre collaboration !

Je désire remercier les médecins et les administrateurs des 32 centres hospitaliers du Réseau québécois de télésanté élargi (RQTE) qui ont offert de leur temps afin de participer à cette recherche. Leur implication constitue l’assise de ce travail et je souhaite que ses retombées leur soient profitables. Merci également au personnel des hôpitaux du RQTE qui, par sa gentillesse et sa collaboration, a grandement facilité la réalisation de l’étude.

J’ai également eu la chance de pouvoir compter sur le soutien de trois étudiants qui m’ont aidée dans différentes tâches reliées à ce projet de recherche. Merci à Martin Charland, Amélie Harvey et Véronique Bernard-Laliberté.

Je remercie les personnes impliquées dans la création du Doctorat en santé communautaire de l’Université Laval, qui ont bâti un excellent programme de formation, de même que les professeurs et les étudiants qui ont insufflé à ce jeune programme une énergie propice à la poursuite de grands projets.

Un remerciement tout spécial à ma sœur et mes parents qui n’ont jamais cédé à la tentation de se boucher les oreilles lors de mes innombrables récits sur les hauts et les bas d’un doctorat... Mes amis et mes collègues de travail ont eu tout autant de patience et leurs constants encouragements m’ont accompagnée au long de ces quatre années.

Enfin, je remercie les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) d’avoir permis la réalisation de ce projet grâce à leur appui financier. De plus, je désire remercier le programme FRSQ-FCAR-Santé pour sa bourse qui m’a permis de poursuivre mes études doctorales. Je remercie également le Centre francophone d’informatisation des organisations (CÉFRIO) qui a décerné une mention d’honneur à mon projet de thèse.

J’ai été choyée au cours de ces années et j’espère que ce travail puisse vous témoigner toute ma reconnaissance. À vous tous, merci du fond du cœur.

Annexe A  Questionnaire d’identification des croyances sur l’adoption de la télémédecine

Annexe B Questionnaire sur les déterminants individuels d’adoption de la télémédecine

Annexe C Formulaire de consentement pour les participants à l’étude des déterminants individuels d’adoption de la télémédecine

Annexe D Lettre de présentation de l’étude des déterminants individuels d’adoption de la télémédecine

Annexe E Première lettre de rappel pour l’étude sur les déterminants individuels d’adoption de la télémédecine

Annexe F Deuxième lettre de rappel pour l’étude sur les déterminants individuels d’adoption de la télémédecine

Annexe G Questionnaire sur les déterminants organisationnels de l’adoption de la télémédecine

Annexe H Schéma d’entrevue pour l’étude des déterminants organisationnels d’adoption de la télémédecine (médecins)

Annexe I Schéma d’entrevue pour l’étude des déterminants organisationnels d’adoption de la télémédecine (gestionnaires)

Annexe J Formulaire de consentement pour l’étude des déterminants organisationnels d’adoption de la télémédecine

CH Centre hospitalier

CHU Centre hospitalier universitaire

CMDP Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens

DSP Direction des services professionnels

DI Diffusion des innovations

MAT Modèle de l’acceptation de la technologie

MSSS Ministère de la santé et des services sociaux

RAMQ Régie de l’assurance maladie du Québec

RQTE Réseau québécois de télésanté de l’enfant, devenu par la suite le Réseau québécois de télésanté élargi

RRSSS Régie régionale de la santé et des services sociaux

RTIQ Réseau interrégional de télésanté du Québec

RTSS Réseau de télécommunications socio-sanitaire

TAR Théorie de l’action raisonnée

TCI Théorie des comportements interpersonnels

TCP Théorie du comportement planifié