Comparaison des teneurs en éléments minéraux et de la balance en cations-anions chez cinq graminées fourragères

Brassard, Hélène
Maître ès sciences (M.Sc.)
Université Laval

Maîtrise en biologie végétale

Directeur(trice) de recherche : Allard, Guy
Co directeur(trice) de recherche : Bélanger, Gilles
2005-02

© Hélène Brassard, 2005

Résumé

La consommation de fourrages ayant des teneurs excessives en cations comparativement aux anions provoque l’alcalinisation du sang des vaches en période de tarissement ce qui réduit la disponibilité du Ca dans le sang et augmente la susceptibilité des vaches taries à l’hypocalcémie. Pour réduire l’incidence de la fièvre vitulaire, symptôme clinique de l’hypocalcémie, on recherche une faible Différence Alimentaire Cations-Anions (DACA) dans la ration de la vache avant le vêlage afin de favoriser une mobilisation efficace du Ca. Les objectifs de ce projet étaient de vérifier les effets de l’espèce, du cultivar, du numéro de coupe et de la situation géographique sur la DACA et la composition minérale de cinq graminées fourragères cultivées au Québec. Les concentrations en cations (Na+, K+, Ca2+, Mg2+) et anions (Cl-, S2-, P3-) ainsi que la DACA elle-même ont été mesurées chez différents cultivars de brome inerme, brome des prés, dactyle pelotonné, fétuque élevée et fléole des prés. La fléole des prés s’est distinguée des autres espèces par ses faibles concentrations en K et ses faibles valeurs de DACA autant à la première qu’à la deuxième coupe. Les valeurs de DACA de la fléole ont varié de 267 à 373 mÉq kg-1 MS alors que celles du dactyle variaient de 367 à 774 mÉq kg-1 MS selon le numéro de coupe et l’année de production. La fléole peut donc être privilégiée afin de produire des fourrages adaptés aux besoins de la vache tarie tandis que le dactyle est à proscrire dans la ration pré-vêlage étant donné les risques d’hypocalcémie qui s’y rattachent. Les résultats n’ont révélé aucune différence de DACA entre les cultivars étudiés et les quelques variations de composantes minérales entre cultivars n’étaient pas suffisantes pour affecter la DACA. Les résultats ont permis de constater que l’effet de la coupe était négligeable comparativement à l’effet de l’espèce et suggèrent que le principal facteur géographique influençant la DACA des plantes fourragères est la combinaison des disponibilités du sol à la fois en K et en Cl. Ainsi, la fertilisation chlorée de la fléole des prés cultivée en sol faiblement pourvu en K pourrait être considérée afin de produire des fourrages à faible DACA au Québec.

Abstract

The consumption of forages containing a high proportion of cations by comparison with anions causes the blood alkalinisation of dry dairy cows which in turn decreases the blood Ca availability and increases the susceptibility of dry cows to hypocalcaemia. To prevent milk fever, a clinical symptom of hypocalcaemia, a prepartum ration with a low Dietary Cation-Anion Difference (DCAD) is essential to improve Ca homeostasis. The objectives of this project were to verify the effects of species, cultivars, cut numbers and geographical sites on the DCAD and the mineral concentration of five cool-season grass species grown in Quebec. Concentrations of cations (Na+, K+, Ca2+, Mg2+) and anions (Cl-, S2-, P3-) and the DCAD values were measured in different cultivars of smooth bromegrass, meadow bromegrass, orchardgrass, tall fescue, and timothy. Timothy distinguishes itself from other grass species because it has low K concentrations and low DCAD values in both spring growth and summer regrowth. The DCAD of timothy varied from 267 to 373 mEq kg-1 DM while that of orchardgrass varied from 367 to 774 mEq kg-1 DM according to cut number and the year of production. Timothy is therefore the best suited cool-season grass species for the production of forages for dry cows while orchardgrass should be avoided in prepartum diets because of the high risk of hypocalcaemia. These results reveal no significant difference in DCAD between cultivars. Furthermore, the small variations in mineral concentration were not sufficient to affect the DCAD. These results show that the effect of the cut number (spring growth and summer regrowth) is insignificant by comparison with the effect of the species. These results also suggest that the combined availability of K and Cl in soil is the main factor responsible for the differences in DCAD of grass forages between geographical sites. Therefore, to produce low DCAD forages in Quebec, Cl fertilisation of timothy grown on soils with low K content should be considered.


À la mémoire de Mamie...

Table des matières

Liste des tableaux