Déterminants comportementaux de la répartition spatiale des oiseaux dans les forêts fragmentées

Bourque, Julie
Philosophiæ doctor (Ph.D.)
Université Laval
FACULTÉ DE FORESTERIE ET DE GÉOMATIQUE
Doctorat en sciences forestières

Directeur(trice) de recherche : Desrochers, André
2005-04

© Julie Bourque, 2005

Résumé

L’objectif de cette étude était de déterminer si la sensibilité à la structure des forêts observée chez plusieurs espèces de migrateurs Néotropicaux est reliée à leur comportement. Plus spécifiquement, j’ai mesuré la force de la relation entre la sensibilité à la structure des forêts des oiseaux forestiers et deux facteurs comportementaux : la réticence à traverser les milieux ouverts et la tendance à agréger les territoires. Les variations observées entre les espèces ont été mises en relation avec la sensibilité à la structure des forêts de ces mêmes espèces. Je montre que les espèces varient dans leur réticence à traverser les milieux ouverts et dans leur tendance à regrouper leurs territoires. Cependant, les variations entre les espèces ne permettent pas de prédire la sensibilité à la structure des forêts telle que mesurée par la probabilité d’occurrence. Mais la conservation de boisés de grande superficie pourrait servir à maintenir les espèces regroupant leurs territoires.


Table des matières

Liste des tableaux