Collection Mémoires et thèses électroniques
Accueil À propos Nous joindre

Introduction

La présente recherche a été menée auprès d’une cinquantaine d’étudiants en enseignement secondaire à l’Université Laval de Québec sur une période qui s’est étendue de l’automne 2002 à l’hiver 2005. Les neuf groupes d’étudiants impliqués ont tous fait un stage au programme Protic de l’école Les Compagnons-de-Cartier de Québec de la commission scolaire Des Découvreurs. Protic est un programme à forte teneur technologique qui met l’accent sur une pédagogie qui s’inspire des courants constructivistes et socioconstructivistes. Chaque élève y dispose d’un ordinateur portatif branché en permanence à Internet et les enseignants mettent régulièrement à contribution des approches tel l’apprentissage coopératif et par projets. Bref, il s’agit d’un contexte d’avant-garde pour le renouveau pédagogique au secondaire.

L’expérimentation de devis ( design experiment ) identifie d’abord les éléments caractéristiques de l’environnement d’apprentissage étudié. Elle documente par la suite de quelle façon ce dernier a été perçu par les étudiants qui y ont pris part pour ensuite mettre en lumière les impacts de l’utilisation de ses éléments caractéristiques sur le cheminement des stagiaires, en particulier leur processus d’analyse réflexive en collaboration.

La recherche s’inscrit à la croisée de trois principaux aspects visant à contribuer au renouvellement des pratiques éducatives, par le biais des TIC, en formation des maîtres, et plus particulièrement en ce qui a trait à la formation pratique.

D’abord, la recherche fait appel au design d’environnement d’apprentissage, et plus particulièrement au concept d’affordance de la psychologie perceptuelle de Gibson (1979) qui, par sa nature écologique, permet d’adopter une vision globale sur les interactions qui surviennent à l’intérieur de l’environnement pour évaluer ce qui est disponible et peut être mis en place pour soutenir l’apprentissage dans le contexte ciblé. Jusqu’à présent, le concept d’affordance a surtout été utilisé dans une perspective d’interaction «personne-objet» ou «personne-machine». Nous lui attribuons ici, dans le cadre de cette recherche, une acception sociale. Ainsi, nous considérons également les interactions de type «personne-personne», qu’elles aient lieu en face à face ou en réseau par le biais d’Internet.

D’autre part, la recherche fait appel à l’apport des TIC, et notamment aux possibilités de la collaboration par la communication asynchrone, pour tenir compte de récents avancements dans le domaine et de la dimension sociale de l’apprentissage. Les modèles de la communauté d’apprentissage, de pratique et d’élaboration de connaissances en réseau occupent ainsi une place prépondérante.

Enfin, l’analyse réflexive occupe aussi une place importante en vue de soutenir le processus de développement professionnel auquel les étudiants prennent part dans le cadre de leur expérience de terrain. La dimension collaborative qui caractérise ce développement veut ici aussi prendre en considération les tendances récentes qui incitent les enseignants à prendre en charge eux-mêmes leur formation continue.

La conjugaison des trois aspects que nous venons d’évoquer contribuera, nous le souhaitons, à apporter un éclairage permettant de mieux comprendre les tenants et aboutissants de l’environnement d’apprentissage renouvelé choisi quant aux possibilités qu’il offre pour la formation pratique à l’enseignement d’étudiants en formation initiale.

© Stéphane Allaire, 2006