Collection Mémoires et thèses électroniques
AccueilÀ proposNous joindre

Bibliographie

Acheson, J.M., 1994, “Welcome to Nobel country : a review of institutional economics” : 3-42, in J.M. Acheson (dir.), Anthropology and institutional economics. Monographs in economic anthropology, no 12. Lanham, New York et Londres, University of america press.

Archambault, M., S. Audet et J. Morin, 2003, Étude économique et financière des stations de ski du Québec saison 2002-2003. Anjou, L’association des stations de ski du Québec.

Baker, P.L., 1993, “Space, time, space-time and society”, Sociological inquiry. 63, 4 : 406-424.

Baubérot, A., 2001, “La nature éducatrice. La pédagogie du camp dans les mouvements de jeunesse protestants”, Ethnologie française. 31, 4 : 621-630.

Baugard, D., 1997, “Pour une anthroposociologie du dimanche : signification, représentation et pratique”, Loisir et société. 20, 1 : 161-188.

Becker, H. S., 2003, “Inférence et preuve en observation participante. Fiabilité des données et validité des hypothèses” : 350-362, in D. Cefaï (dir.), L’enquête de terrain. Paris, La découverte/M.A.U.S.S.

Bellefleur, M. et J. Tremblay, 2003, “L’action volontaire en loisir ou le troc des valeurs : initiative, engagement et créativité dans la société civile”, Loisir et société. 26, 2 : 345-368.

Bellefleur, M., 1997, L’évolution du loisir au Québec : essai socio-historique. Sainte-Foy, Presses de l'Université du Québec.

Bertho Lavenir, C., 2001, “Camper en 1900. De l’ascèse laïque au loisir élégant ”, Ethnologie française. 31, 4 : 631-640.

Besseau, P., 1984, “Quel espace foncier pour l'hébergement de plein-air sur le littoral?”, Norois. 31, 124 : 599-603.

Birenbaum-Carmeli, D., 1999, “Love thy neighbor : sociology and instrumentality among israeli neighbors”, Human organisation. 58, 1 : 82-93.

Birth, K. K., 2004, “Finding Time: Studying the Concepts of Time Used in Daily Life”, Field methods.16, 1 : 70-84.

Boisvenue, M., 1988, Méthode d'évaluation de la dégradation des sites de camping : parc du Mont Orford. Département de géographie, Faculté des lettres et sciences humaines, Université de Sherbrooke.

Boulianne, M., 1997, Paysannerie et expansion urbaine au Mexique : les stratégies des expropriés dans un éjido d'Altamira, au Tamaulipas. Thèse de doctorat. Faculté des sciences sociales, département d’anthropologie, Université Laval.

Burch, W. R., 1969, “The social circles of leisure : Competing explanations”, Journal of leisure research. 1, 2 : 125-147.

Burch, W. R., 1965, “The play world of camping: research into the social meaning of outdoor recreation”, The american journal of sociology.70 : 604-612.

Camping Québec, 2001, Le camping au Québec, une activité touristique en émergence. Longueuil, Camping Québec.

Capron, G., 2004, “Les ensembles résidentiels sécurisés dans les Amériques : une lecture critique de la littérature”, Espace géographique. 33, 2 : 97-113.

Caron, A., M. Catellier et Y. Trudel, 1992, “Camping, caravaning et urbanisme”, Municipalités.Mars-avril : 17-21.

Carrasco, C. et M. Mayordomo, 2005, “Beyond employment working time, living time”, Time and society.14, 2-3 : 231-259.

Centlivres, P., D. Delaheu et J. Hainard, 1981, Le Camping ou l'évasion aménagée : étude de deux terrains en Suisse romande. Saint-Saphorin, Georgi.

Chaire de tourisme de l’UQAM, 2005, La pratique du camping au Québec. Portrait de la situation. Longueuil, Camping Québec.

Chasserio, S. et M.-J. Legault, 2005, “Dans la nouvelle économie, la conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle passe par… l’augmentation des heures de travail! ”, Recherches sociographiques. 46, 1 : 119-142.

Chevalier, J. et C. Carballo, 2004, “Fermetures résidentielles et quête de l'entre-soi, entre Nord et Sud des Amériques”,Espace géographique. 33, 4 : 325-335.

Chevalier, S., 1999, “The French two-home project Materialisation of family identity ” : 83-94, in I. Cieraad (dir.), At home. An anthropology of domestic space. Syracuse, Syracuse university press.

Cloarec, J., 1998, “Pied-à-terre … Pieds dans l’eau !” : 68-101, in F. Dubost (dir.), L’autre maison. La résidence secondaire, refuge des générations. Paris, Autrement.

Cluzeau, P., 1991, Les camping au Québec 1990 : Portrait du camping au Québec en 1990, de son importance économique et de son évolution. Québec, Ministère du tourisme.

Cluzeau, P., J. Pelletier, R. Petitclerc et R. Pineault, 1977, Étude sur les préférences des campeurs en 1976. Québec, Ministère du tourisme, de la chasse et de la pêche.

Conseil de développement du camping au Québec, 2006, Guide du camping Québec 2006. Montréal, Conseil de développement du camping au Québec.

Conseil de développement du camping au Québec, 2005a, Guide du camping Québec 2005. Montréal, Conseil de développement du camping au Québec.

Conseil de développement du camping au Québec, 2005b, Critères de classification des établissements de camping, nouveau virage vers la qualité. Consulté sur Internet (http://www.campingquebec.com/media/pdf/1082470847748prog_francais.pdf), le 24 janvier 2006.

Corsín Jiménez, A., 2003, “On space as a capacity”,Journal of royal anthropology institute.9 : 137-153.

De la Durantaye, M., 1999, “Politiques publiques des temps urbains et qualité de vie des citoyens; L'état moderne et le temps libre”,Loisir et société. 22, 2 : 513-530.

De La Soudière, M., 2001, “Les enfants dans leurs quartiers d’été”, Ethnologie française 31, 4 : 661-668.

Dewalt, K. M. et B. R. Dewalt, 2002, Participant observation. A guide for fieldworkers. Walnut Creek, Altamira Press.

DiMaggio, P. et H. Louch, 1998, “Socially embedded consumer transactions : for what kinds of purchases do people most often use networks ?”, American sociological review. 63, 5 : 619-637.

Dolan, J., 1999, “I’ve always fancied owning my own lion ideological motivations in external house decoration by recent homeowners ” : 60-72, in I. Cieraad (dir.), At home. An anthropology of domestic space. Syracuse, Syracuse university press.

Dubost, F., 1998, “De la maison de campagne à la résidence secondaire ” : 10-37, in F. Dubost (dir.), L’autre maison. La résidence secondaire, refuge des générations. Paris, Autrement.

Dumazedier, J., 1974, Sociologie empirique du loisir ; critique et contre-critique de la civilisation du loisir.Paris, Éditions du Seuil.

Etzkorn, P. K., 1964, “Leisure and camping: the social meaning of a form of public recreation”, Sociology and social research.49 : 76-89.

Famille du camping, 1964, Regards sur le camping au Québec : la famille du camping 1964, "les dix Valiquette". Montréal.

Farrugia, F., 1999, “Une brève histoire des temps sociaux : Durkheim, Halbwachs, Gurvitch”, Cahiers internationaux de sociologie. 106 : 95-117.

Fetterman, D., 1998, Ethnography step by step. Londres, Sage publications.

Frérot, A. M., 1997, “Territoires nomades réinventés ? Le cas mauritanien; espaces du Monde arabe”, Géographies Bulletin de l'Association de géographes français. 74, 1 : 111-125.

Friedman, J., 1985, “Our time, their time, world time : the transformation of temporal modes; history and anthropology in scandinavia”, Ethnos. 50, 3-4 : 168-183.

Fry, C. L., 1977, “The community as a commodity : the age graded case ”, Human organization. 36, 2 : 115-123.

Gasparini, G., 1994, “Les cadres temporels des sociétés post-industrielles”, Information sur les sciences sociales. 33, 3 : 405-425.

Gieryn, T. F., 2000, “A space for place in sociology”,Annual review of sociology. 26 : 463-496.

Godbout, J., 2002, “Le bénévolat n’est pas un produit”, Nouvelles pratiques sociales. 15, 2 : 42-52.

Godbout, J., 1995, “Les « bonnes raisons » de donner”, Anthropologie et société. 19, 1-2 : 45-56.

Guérette, M.-C. et P. Hétu, 1995, “Le tour du bout du monde. Un siècle de tourisme en Gaspésie”, Téoros. 14, 2 : 8-11.

Gustafson-Melka, K., 1981, Paysage de camping. Paris, Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Île de France.

Hailu, G., P. C. Boxall et B. L. McFarlane, 2005, “The influence of place attachment on recreation demand”, Journal of economic psychology. 26 : 581-598.

Halpern, J. J., 1994, “The effect of friendship on personal business transactions”, Journal of conflict resolution. 38, 4 : 647-664.

Hamel, J., 1998, “Défense et illustration de la méthode des études de cas en sociologie et en anthropologie. Quelques notes et rappels ”, Cahiers internationaux de sociologie. 104 : 131-138.

Hamel, J., 1983, “Temps et société : quelques éléments pour une construction théorique”,Loisir et société.5, 2 : 259-278.

Hammersley, M., 1992, What’s wrong with ethnography? Londres et New York, Routledge.

Hazan, H., 1984, “Continuity and transformation among the aged : a study in the anthropology of time”, Current anthropology. 25, 5 : 567-578.

Henderson, K. A., 1990, “Reality comes through a prism : method choices in leisure research”, Loisir et sociétés. 13, 1 : 169-188.

Herrmann, G. M., 2006, “Garage sales make good neighbors : building community through neighborhood sales”, Human organization. 65, 2 : 181-191.

Herrmann, G. M., 2003, “Negotiating culture : conflict and consensus in U.S. garage-sale bargaining”, Ethnology. 42, 3 : 237-252.

Herrmann, G. M., 1997, “Gift or commodity : what changes hands in the U.S. garage sales?”, American ethnologist. 24, 4 : 910-930.

Jolin, L. et J.-M. Descôteaux, 1995, “Interventions touristiques au Québec : chronologie des décisions marquantes situées dans le contexte historique”, Téoros. 14, 2 : 36-41.

Kelly, J. R., 1997, “Leisure as life : outline of a poststructuralist reconstruction”, Loisir et société. 20, 2 : 401-418.

Kyle, G. et G. Chick, 2004, “Enduring leisure involvement : the importance of personal relationships”, Leisure studies. 23, 3 : 243-266.

Landman, R. H., 1987, “Washington’s yard sales : women’s work, but not for the money”, City and society. 1, 2 : 162-174.

Laperrière, A., 1997, “La théorisation ancrée (grounded theory) : démarche analytique et comparaison avec d’autres approches apparentées ” : 309-333, in J. Poupart, J.-P. Deslauriers, L.-H. Groulx, A. Laperrière, R. Mayer et A.P. Pires, La recherche qualitative. Enjeux épistémologiques et méthodologiques. Boucherville, Gaëtan Morin éditeur.

Larose, J.-F., 1996, “À l’aventure ! Les débuts du tourisme routier”, Cap-aux-diamants. 45 : 26-29.

Lasen Diaz, A., 1994, “Les formes temporelles de l’effervescence sociale”, Société. 46 : 373-378.

Lawrence, D. et S. Low, 1990, “The built environment and spatial form”, Annual review of anthropology. 19 : 435-505.

Lefebvre, H., 1974, La production de l’espace. Paris, Anthropos.

Lengkeek, J. et B. Bargeman, 1997, “Voluntary associations and leisure : at the core of social change”, Loisir et société. 20, 1 : 237-254.

Low, S. et D. Lawrence-Zúñiga, 2004, The anthropology of space and place. Locating culture. Oxford, Blackwell publishing.

Low, S. M., 2001, “The edge and the center : gated communities and the discourse of urban fear. Remapping the city : place, order, and ideology”,American anthropologist. 103, 1 : 45-58.

Low, S. M., 1999, “Spatializing culture. The social production and social construction of public space in Costa Rica” : 111-137, in S. Low (dir.), Theorizing the city. The new urban anthropology reader. New Brunswick, New Jersey et Londres, Rutgers University Press.

MacPherson, I., R. Brooker et P. Ainsworth, 2000, “Case study in the contemporary world of research : using notions of purpose, place, process and product to develop some principles for practice”, International journal of social research methodology. 3, 1 : 49-61.

Madoré, F., 2004, “Fragmentation et développement de l’auto-enfermement résidentiel dans le monde”, L’information géographique. 2 : 127-138.

Marx, K. et F. Engels, 1877, L’idéologie allemande. Paris, Éditions sociales.

McFarlane, B. L., 2004, “Recreation specialization and site choice among vehicle-based campers”, Leisure sciences. 26, 3 : 309-322.

Melanson, O. et R. Nadeau, 1998, Le phénomène du dé-marketing associé au manque de sites de camping au Parc national Kouchibouguac. Sherbrooke, Université́ de Sherbrooke.

Miles, M. B. et A. M. Huberman, 2003, Analyse des données qualitatives. Paris, de Boeck Université.

Ministère du tourisme du Québec, 2006, La fréquentation des terrains de camping du Québec en bref 2006. Québec, Tourisme Québec.

Ministère du tourisme du Québec, 2000a, La fréquentation des terrains de camping du Québec en bref 2000. Québec, Tourisme Québec.

Ministère du tourisme du Québec, 2000b, La fréquentation des terrains de camping été 1996-2000. Québec, Tourisme Québec.

Mitchell, J. C., 1983, “Case and situation analysis”, The sociological review. 31, 2 : 187-211.

Munn. N. D., 1992, “The cultural anthropology of time : a critical essay”, Annual review of anthropology. 21 : 93-123.

Narayan, K., 1983, “How native is a native anthropologist”, American anthropologist. 95 : 671-686.

Neal, M., 2005, “I lose but that’s not the point : situated economic and social rationalities in horserace gambling”, Leisure studies.24, 3 : 291-310.

Office du tourisme du Canada, 1980a, Planning des terrains de camping au Canada. Ottawa, Office de tourisme du Canada.

Office du tourisme du Canada, 1980b, Regard sur le secteur privé de l'industrie du camping au Canada. Ottawa, Office de tourisme du Canada.

Paquet, S., 2001, Historique des transports et des déplacements au Québec. Essai de maîtrise. Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels, département d’aménagement, Université Laval.

Péloquin, C., 2004, Le profil des Canadiens au Québec. Réseau de veille en tourisme de l’UQAM, Consulté sur Internet (http://www.veilletourisme.ca/fr/titre_resume_article. aspx?sortcode=1.21.29&id_article=506), le 10 février 2006.

Pelto, P. J. et G. H. Pelto, 1978, Anthropological research, the structure of inquiry. Cambridge, Cambridge university press.

Perren, K., Arber, S. et K. Davidson, 2004, “Neighbouring in later life ; the influence of socio-economic resources, gender and household composition on neighbourly relationships”, Sociology. 38, 5 : 965-984.

Perrot, M., 1998, “La maison de famille ” : 38-67, in F. Dubost (dir.), L’autre maison. La résidence secondaire, refuge des générations. Paris, Autrement.

Pires, A. P., 1997, “Échantillonnage et recherche qualitative : essai théorique et méthodologique” : 113-169, in J. Poupart, J.-P. Deslauriers, L.-H. Groulx, A. Laperrière, R. Mayer et A.P. Pires, La recherche qualitative. Enjeux épistémologiques et méthodologiques. Boucherville, Gaëtan Morin éditeur.

Poulain Simon, L., 1983, “Le loisir industriel, variable d’ajustement économique aux crises de l’emploi”, Loisir et société. 6, 1 : 187-207.

Pouliot, M. et J. A. Léveillée, 1995, “Tourisme et transport au Québec”, Téoros. 14, 2 : 32-35.

Poupart, J., 1997, “L’entretien de type qualitatif : considérations épistémologiques, théoriques et méthodologiques” : 173-194, in J. Poupart, J.-P. Deslauriers, L.-H. Groulx, A. Laperrière, R. Mayer et A.P. Pires, La recherche qualitative. Enjeux épistémologiques et méthodologiques. Boucherville, Gaëtan Morin éditeur.

Prévost, R., 1995, “1900-1929 : affirmation du Québec comme destination touristique”, Téoros. 14, 2 : 15-19.

Programme d’études industrielles, 1966, L’équipement de camping : aperçu et occasion de fabrication au Québec. Québec, Ministère de l’industrie et du commerce.

Pronovost, G., 1997, “Les études du loisir : Héritage et perspectives ”,Loisir et société. 20, 2 : 349-367

Pronovost, G., 1982, “La structure et la signification des temps de loisir dans les temps de la vie quotidienne”. Loisir et Société. 5, 2 : 363-386.

Prud’homme, M., 2005, Les 300 ans de Saint-Sulpice … une fenêtre historique sur le Saint-Laurent 1706-2006. Montréal, Société de recherche historique Archiv-Histo Inc.

Rauch, A., 2001, “Les loisirs sous la tente”, Ethnologie française. 31, 4 : 599-605.

Raveneau, G. et O. Sirost, 2000, “L’intensité molle du camping”, Sociétés. 79, 4 : 19-31.

Raveneau, G. et O. Sirost, 2001, “Le camping ou la meilleure des républiques”, Ethnologie française.31, 4 : 669-680.

Redfield, R., 1947, “The folk society”, The american journal of sociology. 52, 4 : 293-308.

Remy, J., 1994, “L'implication paradoxale dans l'expérience touristique : mode mineur de la réalité et discours sociologiques. Explorations en anthropologie de la vie quotidienne”,Recherches sociologiques. 25, 2 : 61-78.

Retaille, D., 1998, “L'espace nomade ”,  Revue de géographie de Lyon. 73, 1 : 71-81.

Roberts, K., 1999, Leisure in contemporary society.New York, CABI Publishing.

Rodman, M., 1992, “Empowering place : multivocality and multivocality”, American anthropologist. 94, 3 : 640-656.

Rojek, C., 1997, “Leisure theory : retrospect and prospect”,Loisir et société. 20, 2 : 383-400.

Rompré, D., 1992, “La sociabilité masculine dans les groupes de loisir”, Recherches sociographiques. 33, 3 : 445-462.

Rosselin, C., 2002, “De la catégorisation a priori à la construction des espaces. L’observation des pratiques habitantes dans des logements d’une seule pièce” : 95-112, in P. Bonnin (dir.), Manières d’habiter. Paris, Seuil.

Russell, B. H., 1994, Research methods in anthropology. Qualitative and quantitative approches. Londres, Sage publications.

Salzman, P. C., 2002, “Pastoral nomads: some general observations based on research in Iran ”, Journal of anthropological research.58, 2 : 245-264.

Sansot, P., 1991, Les gens de peu. Paris, Presses universitaires de France.

Sansot, P., H. Strohl, H. Torgue et C. Verdillon, 1978, L’espace et son double. De la résidence secondaire aux autres formes secondaires de la vie sociale. Paris, Éditions du champ urbain.

Scott, D. et G. C. Gobdey, 1990, “Reorienting leisure research – The case for qualitative methods”, Loisir et sociétés. 13, 1 : 189-205.

Sirost, O., 2002, “Habiter en camping ou l’art de se nicher dans le paysage ” : 49-64, in P. Bonnin (dir.), Manières d’habiter. Paris, Seuil.

Sirost, O., 2001, “Camper ou l’expérience de la vie précaire au grand air”, Ethnologie française. 31, 4 : 581-589.

Sirost, O., 1996, “ Communautés de campeurs ”, Sociétés. 54 : 375-384.

Sorokin, P. A. et R. K. Merton, 1937, “Social time : A methodological and functional analysis”, The American journal of sociology. 92, 5 : 615-629.

Spain, D., 1992, Gendered spaces. Chapel Hill, University of North Carolina Press.

Stake, R. E., 2000, “Case studies” : 435-454, in N. K. Denzin et Y. S. Lindoln (dir.), Handbook of qualitative research (2ième edition). Thousand oaks, Sage publications

St-Onge, S., Renaud, S., Guérin, G. et E. Caussignac, 2002, “Vérification du modèle structurel à l’égard du conflit travail-famille”, Relations industrielles. 57, 3 : 491-516.

Sue, R., 1995, “Entre travail et temps libre : l’émergence d’un secteur quaternaire”, Cahiers internationaux de sociologie. 99 : 401-415.

Sue, R., 1991, “De la sociologie du loisir à la sociologie des temps sociaux”; Sociétés. 32 : 173-181.

Sue, R., 1990, “Pour une sociologie des temps sociaux”,Loisir et Société. 13, 1 : 95-104.

Tauveron, A., 1983, “Caravaniers et résidents secondaires en week-end; Approches géographiques des loisirs”, Norois. 30, 120 : 525-530.

Thériault, R., 2000, Former des hommes, des chrétiens, des citoyens : Le projet d’éducation des scouts du petit séminaire de Québec 1933-1970. Mémoire, Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval.

Thibault, A. et J. Fortier, 2003, “Comprendre et développer le bénévolat en loisir dans un univers technique et « clientéliste »”, Loisir et société. 26, 2 : 315-344.

Tissandier, A., 2001, “Les débuts du camping en Auvergne”, Ethnologie française. 31, 4: 641-650.

Tremblay, D.-G., 2003, “Articulation emploi-famille : les usages du temps chez les pères et les mères”, Nouvelles pratiques sociales. 16, 1 : 76-95.

Urry, J., 1994, “Time, leisure and social identity”, Time and society. 3, 2 : 131-149.

Widegren. O., “Social solidarity and social exchange”, Sociology. 31, 4 : 755-771.

Williams, C. C., 2004, “The myth of marketization. An evaluation of the persistence of non-market activities in advanced economies”, International sociology. 19, 4 : 437-449.

Williams, C. C. et J. Widebank, 2001, “Reconceptualising informal exchange : some lessons from English cities”, Environment and Planning A. 33 : 121-140.

Yin, R. K., 2003, Case study research : design and methods. Thousand oaks, Sage publications.

Yin, R. K., 1981a, “The case study crisis : some answers”, Administrative science quarterly. 26, 1 : 58-65.

Yin, R. K., 1981b, “The case study as a serious research strategy”, Knowledge : creation, diffusion, utilisation. 3, 1 : 97-114.

© Catherine Allen, 2007