Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Un exemple de créativité lexicale dans la bande dessinée : le vocabulaire d' "Achille Talon"


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Le but de ce mémoire est la description et l'analyse de la langue d' "AT" (au niveau lexical principalement) en tentant d'y repérer des tendances ; parallèlement aux procédés "normaux" et prévisibles du français, nous y découvrons des faits insolites et irrésistiblement drôles. Greg, l'auteur d' "AT", manipule le mot dans sa morphologie et sa graphie avec une intention d'expressivité pour nous amuser, nous faisant par la même occasion prendre conscience de la complexité de notre langue française. Nous sommes amenés à démonter quelques mécanismes d'humour d'origine linguistique et à faire une réflexion sur le langage en général. Pour ce faire, nous utilisons un corpus de plus de 400 mots, dont la majorité, que nous avons appelés talonnismes, sont des mots complètement nouveaux ; nous donnons ensuite un aperçu d'autres phénomènes.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3