Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Joseph Légaré, paysagiste



De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Les paysages sont au centre de l'oeuvre peint de Joseph Légaré (1795-1855): entre 1827 et 1855, il en peint une soixantaine. Deux directions déterminent la recherche fondamentale, basée sur l'analyse stylistique des oeuvres. La première étudie sa collection de tableaux et d'estampes, afin d’identifier les modèles qui lui permettent de composer ses tableaux. La seconde privilégie l'oeuvre des paysagistes britanniques, actifs au Québec durant la première moitié du XIXe siècle. Bien des tableaux de Légaré rejoignent la vision de la nature qu'ils expriment dans leurs aquarelles. La thèse est divisée en deux parties complémentaires. La première correspond à l'analyse de l'oeuvre. Nous y avons présenté l'évolution de l'art de Légaré, allant de la copie littérale à la notion d'imitation, principe directeur de la chronologie des paysages. La seconde forme le catalogue raisonné des paysages: elle documente et justifie la place de chaque tableau dans l'évolution d'ensemble.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3