Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Le fonds de tableaux Desjardins : nature et influence



De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Les abbés Philippe-Jean-Louis Desjardins et Louis-Joseph Desjardins, son frère, importèrent de France en 1817 et 1820, 180 tableaux à sujets religieux qui furent alors vendus dans les paroisses et communautés religieuses du Bas-Canada. Ces toiles provenaient de saisies révolutionnaires et permirent l'émergence et le développement de la carrière de quelques peintres actifs dans la ville de Québec. En copiant ou s'inspirant de ces tableaux, Jean-Baptiste Roy-Audy, Joseph Légaré et Antoine Plamondon, entre autres, relancèrent le marché de la peinture d'histoire. La thèse reconstitue les circonstances de la venue et de la vente de ces tableaux au Canada, identifie les oeuvres du fonds Desjardins et examine leur influence sur la peinture et le goût des collectionneurs et commanditaires et sur les conditions de la pratique de la peinture au Bas-Canada ; elle analyse également l'historiographie et la fortune critique développées à partir de ces tableaux.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3