Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
DIVERSITÉ DES LECTURES LITTÉRAIRES : Comment former des sujets lecteurs divers?


:
:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Nous soutenons que l’enseignement de la lecture littéraire, au lycée et au cégep, peut contribuer à former des sujets lecteurs divers, c’est-à-dire des sujets pluriels, changeants et contradictoires, situés dans une historicité, mais capables de s’en distancier de manière réflexive, et ce, grâce à la médiation du texte lu et à celle des autres lecteurs du texte. Premièrement, nous avons élaboré un modèle de compréhension de la diversité des sujets lecteurs, basé sur la critique d’une conception unitaire, homogène et essentialiste du sujet que l’école devrait former et de la culture qu’elle souhaite transmettre. Deuxièmement, nous avons étudié dans quelle mesure la diversité des interprétations effectivement produites par les élèves peut constituer une médiation efficace de la compréhension de soi-même et d’autrui comme sujet lecteur divers. Cette compréhension reposant sur la confrontation entre les interprétations produites successivement par un même lecteur et simultanément par plusieurs lecteurs, elle est nécessairement transitoire, fragmentaire, intersubjective et réflexive. Troisièmement, nous avons décrit et expliqué comment des élèves élaborent plusieurs interprétations d’un texte littéraire, à la fois en mobilisant les diverses ressources de leur subjectivité et en s’appropriant des éléments interprétatifs coconstruits avec leurs pairs et leur enseignant. En cohérence avec ces visées herméneutiques et praxéologiques, nous avons conçu une séquence d’enseignement, axée sur La plage des songes de S. Péan (1998), intégrant des activités individuelles et collaboratives de lecture, d’écriture et d’oral. Ce dispositif a été expérimenté par deux enseignants, dans une classe de seconde en France et dans une classe de cégep au Québec. Notre méthodologie qualitative vise la compréhension approfondie de sept parcours de lecteurs, grâce au croisement de données recueillies par le biais d’observations de cours, de textes d’élèves et d’entretiens. L’étude multicas confirme que les élèves sont capables de mettre en relation diverses ressources subjectives (cognitives, épistémiques, psychoaffectives, socioculturelles, axiologiques), de mettre à distance leurs interprétations et celles de leurs pairs et de réfléchir sur leur expérience lectorale. Les échanges intersubjectifs (en particulier les comités de lecteurs) jouent un rôle significatif dans la compréhension réflexive par les élèves de la singularité et de la diversité de leur parcours interprétatif.

Abstract:

We argue that literary reading education, at secondary school and CEGEP levels, can contribute to the development of diverse subject readers—i.e., plural, changing and contradictory subjects—within a historical perspective but able to distance themselves reflexively, aided by their own interpretation of the text and the interpretations of other readers. Firstly, we developed a model for understanding subject reader diversity, based on the critical analysis of a uniform, homogeneous and essentialist concept of the subject that the school should teach and the culture that it wishes to pass on. Secondly, we examined to what extent the diversity of interpretations actually produced by students can effectively establish the mediation of the understanding of self and others as a diverse subject reader. This understanding is inevitably transitory, fragmented, intersubjective and reflexive, given that it is based on the confrontation between different interpretations produced successively by the same reader and simultaneously by several readers. Thirdly, we described and explained how students develop several interpretations of a literary text by using their various subjectivity resources while at the same time appropriating interpretive elements developed jointly with their peers and teacher. In keeping with these hermeneutic and praxeological objectives, we have designed a teaching sequence, based on La plage des songes by S. Péan (1998). This sequence incorporates individual and collaborative reading, writing and speaking activities. It was tested by two teachers, during the first year of lycée studies in France and as part of a CEGEP-level course in Quebec. Our qualitative methodology is intended to promote thorough understanding of seven reader paths, using data gathered through classroom observation, student texts and interviews. This multi-case study confirms that students are capable of linking different subjective resources (cognitive, epistemic, psycho-emotional, sociocultural, axiological), taking a step back from their interpretations and those of their peers, and reflecting on their reading experience. Intersubjective exchanges (particularly between the reading committees) play a significant role in students’ reflexive understanding of the singularity and diversity of their interpretative paths.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3