Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Caractéristiques acoustiques des voyelles fermées tendues, relâchées et allongées en français québécois


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’objectif de cette contribution est de décrire acoustiquement les variantes tendues, relâchées et allongées des voyelles fermées /i y u/ en français québécois, qui, sous l’accent, se retrouvent respectivement en syllabe ouverte, en syllabe fermée et en syllabe fermée par une consonne allongeante. 1350 occurrences extraites de la parole de 30 locuteurs de Rouyn-Noranda, de Saguenay et de Québec ont été analysées. Leur durée a été relevée, puis la fréquence fondamentale et la fréquence centrale des trois premiers formants (F1, F2, F3) ont été estimées à 25, 50 et 75 % de cette durée. Les variantes tendues présentent le F1 le plus bas et les relâchées, le F1 le plus élevé ; les allongées se situant entre les deux. En cours d’émission, les tendues et les allongées se tendent, mais les relâchées se centralisent. Les allongées sont celles qui présentent les trajectoires les plus importantes dans un diagramme F1 / F2.

Abstract:

This study aims to acoustically describe tense, lax and lengthened variants of close vowels /i y u/ in Quebec French which, under stress, are found in open syllable, closed syllable and syllable closed by a lengthening consonant, respectively. To do so, we analysed the speech of 30 speakers from Rouyn-Noranda, Saguenay and Quebec who produced 1350 tokens of the variants under study. Their duration have been measured then the fundamental frequency and the central frequency of the first three formants (F1, F2, F3) have been estimated at 25, 50 and 75% of this duration. Tense variants exhibit the lowest F1 values while lax variants present the highest ones; the lengthened variants taking place in between. During the emission, lengthened variants show the most important trajectories in an F1 / F2 plane.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3