Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
La commémoration du 11 novembre à Paris 1919-2012


:
:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

En 1919, la France sort d’une guerre au cours de laquelle elle a subi des pertes humaines jusque-là inimaginables. L’État est alors amené à inventer de nouveaux outils pour faire face au deuil et au traumatisme. C’est l’un d’entre eux, le 11 Novembre, que cette thèse a interrogé dans sa dimension parisienne de 1919 à 2012. Les archives administratives, les comptes rendus des débats parlementaire et la presse quotidienne ont d’abord permis de se pencher sur l’invention d’une commémoration qui, si elle prend forme au cours d’un débat politique intense, se caractérise surtout par la mise en scène d’éléments intégrés dans le patrimoine matériel et immatériel de la Nation lors de la sortie de guerre autour desquels les organisateurs déploient un rituel de circonstance : la minute de silence. Filmée de sa création à 2012, la commémoration du 11 Novembre a aussi été étudiée, pour chaque époque, à travers le prisme des images animées. Mots clefs : commémoration, politiques publiques du passé, 11 Novembre, rituels, actualités cinématographiques, télévision

Abstract:

In 1919, France is emerging from a war in which she suffered a number of casualties previously unimaginable. The State is then brought to invent new tools to deal with the trauma of war and grief that affects society. Among them, the commemoration of the Armistice of November 11, 1918 has crossed the century and persists as a major event despite the disappearance of the last veterans of the Great War. This thesis focuses on the national ceremony on November 11, held annually since 1922 in Paris. It aims first to look at the genesis of a commemoration, which was established after an intense political debate. The commemoration was organized around specific old and new rituals : the flags of the regiments disbanded and the unknown Soldier, or the minute of silence). This elements that became permanent emphasized the mournig dimension of the commemoration. Filmed from 1923 to 2012, the commemoration of November 11 has also been studied through the prism of the images broadcasted in the medias. Keywords: commemoration, publics policies of the past, Novembre 11th, rituals, newreels, television

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3