Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Les perceptions d'aînés atteints d'un trouble neurocognitif dégénératif et vivant à domicile: regard sur leur expérience selon une perspective centrée sur les forces


:
:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Les troubles neurocognitifs atteignent environ 35,6 millions d’individus dans le monde (Alzheimer’s Disease International, 2009). Ces personnes sont généralement perçues comme des sujets à être étudiés, les chercheurs négligeant du même coup les perceptions de ceux qui en sont atteints. Si l’avancée de la maladie modifie vraisemblablement l’expérience, les impacts et les symptômes, il n'en demeure pas moins que la progression est parfois lente. Conséquemment, la vulnérabilité engendrée par la maladie ne doit pas occulter les aptitudes toujours présentes chez ces personnes. Cette recherche explore le phénomène subjectif de l’expérience globale de la maladie au regard des perceptions, des attentes et des sentiments des aînés atteints d’un trouble neurocognitif vivant à domicile. Dès lors, les résultats de ce mémoire proposent de mettre en lumière la manière dont ils se valorisent ainsi que les aptitudes présentes malgré les pertes engendrés par la maladie selon la perspective centrée sur les forces.

Abstract:

Neurocognitive disorders currently affect approximately 35.6 million people worldwide (Alzheimer's Disease International, 2009). According to researchers, these affected people are generally perceived as study subjects, causing their own perceptions to be neglected. It is likely the experience, impacts, and symptoms of the disease will be altered during its evolution; nevertheless the progression remains slow. Consequently, the vulnerability caused by the illness should not outshine the skills and abilities the individuals retain. This research explores the subjective phenomenon of the global experience of the disease in terms of perceptions, expectations and feelings elders living at home experience while affected by a neurocognitive disorder. Therefore, the results of this study propose to highlight the manner in which these people value themselves and their preserved skills despite the losses caused by the disease, from a strength-focused perspective.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3