Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
L'anxiété des élèves au primaire: une analyse des connaissances théoriques et pratiques des enseignants


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Cette recherche vise à mieux connaitre l’état actuel des connaissances des enseignants du primaire sur la question de l’anxiété des élèves à l’école. Menée auprès de douze enseignants du Québec à l’aide d’entretiens semi-dirigés, elle a plus spécifiquement pour objectif d’identifier leurs connaissances sur la problématique de l’anxiété des élèves (causes, conséquences, manifestations), de décrire les interventions qu’ils pratiquent pour la prévenir et la faire diminuer et de déterminer la provenance de ces connaissances. Les résultats suggèrent que les connaissances des enseignants proviennent principalement de leurs expériences personnelles et professionnelles et que la formation initiale ou continue contribue peu à ces savoirs. Bien qu’ils arrivent à identifier certaines causes, manifestations et conséquences de l’anxiété et à décrire certaines interventions pour prévenir ou réduire l’anxiété de leurs élèves, les connaissances sont inégalement réparties parmi les participants et demeurent partielles. À la lumière de ces résultats, une réflexion est amorcée concernant notamment l’amélioration de la formation initiale et continue des enseignants sur le sujet.

Abstract:

This research wishes to explore elementary school teacher’s knowledge of student anxiety. Conducted with twelve elementary teachers (Grade 1 to 6) from Quebec with semistructured interviews, it wishes more specifically to identify teacher’s knowledge on the recognition of symptoms and their understanding of underlying theoretical concepts such as causes, explanatory factors and appropriate interventions. Moreover, it wishes to describe the interventions that they put in place to prevent and reduce their pupil’s anxiety and to analyze their personal and practical sources of knowledge on the subject. Results showed that teachers appear to rely mostly on their own professional and personal experiences as the main sources of knowledge on the subject, while initial training and continuous education have little contribution to their current level of knowledge. Even if they succeed to identify some anxiety’s causes, symptoms and consequences and to describe some interventions that actually have been proved to prevent and reduce anxiety in students, the knowledge seems inequally distributed amongst participants and remain incomplete. In the light of those results, new approaches and areas of research are finally needed to improve teacher’s initial and continuous training on this topic.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3