Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Reconnaissance et management- Le cas du Harvard Business Review


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’objectif de ce mémoire de maîtrise est de présenter et de critiquer le discours néomanagérial portant sur le thème de la reconnaissance au travail en s’appuyant sur la théorie de la lutte pour la reconnaissance proposée par Axel Honneth. Nous avons analysé 126 articles sélectionnés dans le Harvard Business Review de 2009 à 2013 pour comprendre comment les auteurs abordent la reconnaissance au travail, mais aussi l’autonomie, la réalisation de soi et l’identité qui sont des thèmes intimement liés à celui de la reconnaissance. Cette analyse nous a permis de montrer que les chercheurs et les praticiens du management emploient divers éléments de ces quatre thèmes afin de mobiliser la main-d’œuvre au profit des entreprises. Le discours qui transparaît dans les textes des auteurs encourage les entreprises à utiliser des stratégies pour convaincre les individus que leurs objectifs professionnels et personnels coïncident avec les objectifs de performance et de rentabilité des entreprises. Ces quatre thèmes, lorsqu’appliqués au management, constituent de puissants outils pour organiser et gérer les qualités et les capacités des individus de manière à optimiser leur performance professionnelle. Cette approche s’oppose à la théorie d’Honneth qui place la reconnaissance au centre d’un projet éthique mobilisant l’autonomie, la réalisation de soi et l’identité pour assurer l’autoréalisation des individus et des collectivités.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3