Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Effets de la texture cristallographique sur les propriétés mécaniques statiques de l'alliage aéronautique AL-LI 2099


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’ajout de lithium dans les alliages d’aluminium permet de diminuer leur masse volumique tout en augmentant leur rigidité. En considérant des propriétés mécaniques aux moins égales aux alliages traditionnels d’aluminium, il est facile de comprendre pourquoi ces nouveaux alliages deviennent intéressants dans le domaine de l’aéronautique. En effet, la diminution de la masse volumique permettra de diminuer la consommation d’essence due au poids plus faible des composantes. Le domaine de l’aéronautique demandant des contraintes de sécurité majeures, il est donc important de bien comprendre les propriétés mécaniques des alliages d’aluminium-lithium ainsi que les différents phénomènes influençant ces propriétés. La résistance mécanique des alliages d’aluminium-lithium est améliorée par la présence de plusieurs types de précipités qui entravent le mouvement des dislocations. Les alliages Al-Li-x actuels utilisent plusieurs précipités semi-cohérents et cohérents pour le durcissement. L’avantage d’utiliser une co-précipitation de δ’ (Al₃Li), T1 (Al₂CuLi) et de S’ (Al₂CuMg) provient du fait que ces phases métastables précipitent sur différents plans, ce qui optimise le blocage du mouvement des dislocations. La microstructure obtenue en est une qui est rarement recristallisée dû à la présence de précipités cohérents Al₃Zr qui empêche la recristallisation. Par conséquent, ces alliages présentent des propriétés mécaniques anisotropes, qui ne sont pas équivalentes dans toutes les directions. Ceci est causé par la présence de textures cristallographiques, particulièrement la texture fibre <111>. Les propriétés mécaniques obtenues dans l’alliage 2099 T83 étudié varient selon les emplacements et selon l’orientation des échantillons par rapport à l’axe de déformation (extrusion). Les résistances sont plus élevées dans la direction longitudinale d’un profilé cylindrique qui présente aussi les plus fortes intensités de texture fibre <111>. Grâce à la caractérisation mécanique, microstructurale et de la texture cristallographique, des modèles permettant de prédire l’anisotropie et les propriétés mécaniques en fonction de l’intensité de la texture fibre <111> ont pu être développés. Par la suite, l’effet de la densité de précipités T₁ sur l’anisotropie des propriétés mécaniques statiques a pu être démontrée.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3