Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Biodisponibilité de l'acide abscissique (ABA) et de métabolites des polyphénols chez des sujets humains résistants à l'insuline consommant un breuvage à base d'extraits de fraises et de canneberges


:
:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’objectif du présent projet de recherche était de déterminer la biodisponibilité de métabolites de polyphénols (PP) et de l’acide abscissique (ABA) suite à la consommation d’un breuvage à base d’extraits de fraises et de canneberge (fournissant 333mg de polyphénols et 200µg d’ABA) chez 17 sujets (hommes et femmes) en surpoids et résistants à l'insuline. Pour atteindre cet objectif, une analyse de corrélation a été réalisée entre les concentrations sanguines de divers métabolites de PP et d’ABA et différents paramètres du métabolisme du glucose chez ladite cohorte. Les paramètres concernant le métabolisme du glucose ont été mesurés par un clamp hyperinsulinémique-euglycémique et par un test oral de tolérance au glucose (OGTT) dans le cadre d’une étude plus large réalisée dans notre laboratoire. Dans le contexte de mon projet de maîtrise, des mesures de biodisponibilité ont été réalisées grâce à l’extraction, l’identification et la quantification de métabolites de polyphénols et d’ABA dans les échantillons du breuvage ainsi que dans les échantillons du plasma des participants après la consommation du breuvage. Par la suite, l’analyse de corrélation entre les métabolites plasmatiques mesurés et le métabolisme du glucose a été réalisée par régression linéaire multiple robuste. Les résultats ont montré que les concentrations plasmatiques de certaines molécules sont significativement supérieures dans le groupe traité par rapport au groupe contrôle, notamment la concentration plasmatique d’acide p-coumarique, d’acide m-coumarique, d’acide férulique, d’acide hydroxyhippurique, de cis-ABA, d’acide dihydroxyphaséique et d’ABA glucuronide. Seule la teneur en acide p-coumarique a été associée avec la prévention de l’hyperinsulinémie compensatoire lors de la première phase de sécrétion d’insuline, suggérant que cet acide organique serait impliqué dans le métabolisme du glucose chez des sujets résistants à l’insuline.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3