Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
La pratique narrative de l'accompagnement spirituel : une perspective anabaptiste


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Le travail d’administrateur des programmes du Comité central mennonite du Québec demande la coordination et l’accompagnement de travailleurs bénévoles. L’accompagnement des travailleurs entraine l’écoute du récit que tout un chacun fait de son expérience. L’écoute des récits des travailleurs bénévoles a révélé un problème identitaire et un besoin d’accompagnement spirituel adapté au terrain d’intervention. Cet état de chose a motivé cette recherche en théologie pratique sur l’accompagnement spirituel et provoqué une question de recherche contextuelle. L’appartenance à la grande famille anabaptiste des Églises mennonites et des frères mennonites du Canada donne lieu à une expérience commune de salut en Christ. Cependant cette expérience spirituelle de salut et de vie en Christ, se vit et se raconte diversement car l’appartenance confessionnelle mennonite est une expérience culturelle et religieuse intra-muros et extra-muros. Il en ressort une pluralité de l’expression mennonite qui donne cours à diverses identifications. L’appartenance confessionnelle fait ressentir un malaise identitaire parce qu’elle implique une expérience religieuse acculturée. La recherche porte sur la proposition de départager la culture mennonite et l’anabaptisme au cœur de l’expérience de l’appartenance confessionnelle. Le départage de la culture et de la religion emmène la réconciliation des identités culturelles par le récit de Christ. La recherche examine comment le récit du mentoré informe la fonction du mentor dans un modèle anabaptiste de l’accompagnement spirituel au sein des Églises mennonites du Québec.

Abstract:

The work of program administrator for the Mennonite Central Committee of Quebec requires the coordination and accompaniment of volunteer workers. Accompanying the workers involves listening to the narratives that everyone makes of their experience. Listening to the stories of volunteer workers revealed a problem of identity and a need for spiritual accompaniment adapted to the field of intervention. This state of affairs motivated this research in practical theology on spiritual accompaniment and provoked a question of contextual research. Belonging to the great Anabaptist family of the Mennonite churches and the Mennonite Brethren of Canada gives rise to a common experience of salvation in Christ. However, this spiritual experience of salvation and life in Christ is seen and told differently because the Mennonite confessional belonging is an internal and external cultural and religious experience. The result is a plurality of Mennonite expression that gives rise to various identifications. Confessional belonging creates an identity discomfort because it involves an acculturated religious experience. This research focuses on the proposal to divide Mennonite culture and Anabaptism within the experience of confessional affiliation. The separation of culture and religion leads to the reconciliation of cultural identities through the narrative of Christ. The research examines how the mentee's story informs the mentor's function in an Anabaptist model of spiritual accompaniment within Mennonite churches in Quebec.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3