Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Voix passive et passif lexical en innu : une analyse aspectuelle et sémantique


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’innu est une langue algonquienne parlée au Québec et au Labrador par environ 10 000 locuteurs. Ce mémoire examine l’aspectualité de la voix passive ainsi que le phénomène du passif lexical en innu, un sous-type de passif peu documenté au sein des langues algonquiennes. L’étude de cas menée dans ce but révèle que certaines formes verbales passives en innu peuvent osciller entre une sémantique dynamique et stative/résultative. Ce mémoire propose d’envisager les formes statives/résultatives comme des formes passives lexicalisées dans la langue. L’étude met aussi en lumière des formes verbales apparentées à la voix passive et à la voix moyenne également présentes dans d’autres langues algonquiennes qui sont traitées comme des passifs lexicaux en tant que tels dans le présent travail. Les annexes fournissent les données de l’étude de cas menée dans le cadre de ce mémoire ainsi qu’une sélection de phrases passives tirées de l’ouvrage Eukuan nin matshimanitu innu-iskueu (Kapesh, 1976). Les annexes fournissent également une sélection de formes verbales passives transitives ainsi qu’une sélection des formes verbales traitées comme des passifs lexicaux. Ces deux sélections sont extraites à partir du dictionnaire innu en ligne.

Abstract:

Innu is an Algonquian language spoken in Québec and Labrador by around 10 000 speakers. This thesis investigates the aspectual properties of the passive voice as well as the phenomenon of lexical passive, a subtype of passive that remains poorly documented in Algonquian languages. The case study carried out with this aim reveals that certain passive verbal forms in Innu can have either a dynamic or a stative/resultative semantics. This thesis explores forward the idea of considering stative/resultative forms as lexicalized passive forms in the language. Moreover, the study highlights a number of verbal forms related to passive and middle voice also found in other Algonquian languages. These forms are considered as lexical passives in this thesis. Appendices show the data of the case study study as well as a selection of passive sentences from the book Eukuan nin matshimanitu innu-iskueu (Kapesh, 1976). Appendices show also a selection of transitive passive verbal forms and a selection of verbal forms analyzed as lexical passives in this study. Those selection are all extracted from the Innu online dictionnary.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3