Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
L'impact du fonctionnement familial sur le traitement d'adolescentes présentant une anorexie mentale


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

Cette étude vise à documenter la relation entre la qualité du fonctionnement familial, mesuré au début du traitement et 12 mois plus tard, et l’évolution d’adolescentes présentant une anorexie mentale. Différentes dimensions du fonctionnement familial ont été prises en considération soit : la cohésion, la flexibilité de l’organisation, la communication, l’expression des émotions positives et négatives et la satisfaction concernant le fonctionnement général de la famille. Les données sont tirées d’une étude de Pauzé[1] et al. (2011) faite auprès de 181 adolescentes âgées entre 12 et 17 ans présentant une anorexie mentale ayant été admises dans une des cliniques spécialisées des troubles des conduites alimentaires entre 2006 et 2015. Résultats : L’analyse des données n’a pas permis d’établir de relation entre les différentes dimensions du fonctionnement familial prises en considération et l’évolution de ces adolescentes 12 mois après leur entrée dans le programme d’intervention.. Ces résultats ne correspondent pas aux conclusions des études recensées. D’autres études incluant d’autres dimensions du fonctionnement familial et d’autres répondants, notamment les parents, devront être réalisées afin de mieux documenter la relation entre le fonctionnement des familles et l’évolution des jeunes dans les traitement. Mots-clés : Anorexie mentale, Troubles des conduites alimentaires, Fonctionnement familial, Adolescentes. [1]Pauzé, R., Lavoie, E., Pesant. C., Beauregard, C. (2011). Facteurs associés à l’évolution d’adolescentes et d’adolescents présentant une anorexie nerveuse et bénéficiant d’un traitement multidimensionnel. Équipe des troubles alimentaires. Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3