Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
L'interprétation d'une nouvelle littéraire résistante par des adolescents québécois de 14 à 17 ans


:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’objectif général de notre projet est d’étudier les capacités d’adolescents de 14 à 17 ans à interpréter une nouvelle littéraire difficile. Des rencontres avec 39 élèves nous ont permis de collecter nos données par l’intermédiaire de la méthode de la pensée à voix haute et de l’entretien semi-dirigé. Nous avons effectué une analyse de ces données grâce à la méthode de l’analyse de contenu. Plus précisément, nous avons d’abord regroupé les élèves dans des profils d’interprètes selon leurs interprétations du texte Dragon (Bradbury, 1986). Nous avons ensuite étudié le lien entre l’interprétation proposée par chacun d’eux et leur recours à des éléments du texte ou à des connaissances personnelles pertinentes pour interpréter. Enfin, nous avons dégagé le lien entre le degré global de compréhension et la plausibilité des interprétations avancées pour chaque profil créé. Globalement, nos résultats convergent vers les observations suivantes : 1) les élèves qui ont proposé les interprétations les plus plausibles sont ceux qui se sont le plus appuyés sur des éléments du texte et sur des connaissances personnelles pertinentes; 2) les élèves dont la compréhension des enjeux centraux de l’histoire était adéquate ont, de façon générale, formulé des interprétations pertinentes pour expliquer le non-dit; 3) les élèves qui n’ont pas cerné le genre du texte lu ont eu plus de difficulté à le comprendre et à l’interpréter. Ces résultats montrent l’importance d’enseigner aux élèves des stratégies métacognitives polyvalentes à utiliser pour la compréhension et l’interprétation de textes de tous genres, notamment le retour au texte et l’utilisation de connaissances personnelles. De plus, nos résultats suggèrent un travail en classe de français sur des textes peu communs afin d’élargir l’expérience de lecture des élèves et les préparer à surmonter les défis générés par les singularités des textes.

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Version 2.3